vendredi 17 décembre 2010

Profession photographe

Le temps qui passe

Six semaines : Je t'aime
Six mois : Mais oui, je t'aime
Six ans : Si je ne t'aimais pas, il y a longtemps que je me serais tiré !

Six semaines : Bonsoir mon amour.
Six mois : Coucou, bonne journée ?
Six ans : Salut, il y a du courrier?

Six semaines : Ne te dérange pas j'y vais
Six mois : Tu veux que j'y aille ?
Six ans : Alors ça vient ?

Six semaines : Chérie, Sophia au téléphone.
Six mois : C'est pour toi
Six ans : Téléphone!

Six semaine : Tu n'as pas eu une enfance très drôle
Six mois : C'est vrai qu'ils sont chiants tes parents
Six ans : Tu as de qui tenir!

Six semaines : Je t'emmène au Népal
Six mois : Tu veux vraiment aller à Paris?
Six ans : On n'est pas bien ici ?

Six semaines : J'ai pensé qu'une nouvelle bague te ferait plaisir
Six mois : Un vase, c'est toujours utile
Six ans : Tiens. Tu t'achèteras ce que tu veux!

Six semaines : Ce n'est pas grave ça ne tâche pas
Six mois : Fais attention, voyons !
Six ans : Ce que tu es maladroite !

Six semaines : Je ne suis pas tout à fait d'accord
Six mois : Là, tu as tort !
Six ans : C'est idiot ce que tu dis!

Six semaines : Qu'est-ce que tu veux boire ?
Six mois : Je prendrais bien un Martini
Six ans : Tu as oublié les glaçons !

Six semaines : Ca te va bien cette robe
Six mois : Encore une nouvelle robe?
Six ans : Combien la robe ?

Six semaines : On va chez tes parents
Six mois : Pas cette semaine, j'ai du boulot
Six ans : Alors ils vont bien ?

jeudi 16 décembre 2010

Le taille-haies

La place de parking

Simon Bensoussan est en voiture en plein Sentier à Paris et cherche désespérément une place pour se garer.
Il fait le tour, il attend, il va chercher même un peu plus loin, rien.
Il a un rendez-vous d'affaires très important et il risque de se mettre en retard. Mais rien, aucune place !
Désespéré, il regarde vers le ciel et implore :
- Mon Dieu, si tu me trouves une place de parking dans les cinq minutes, je te promets de ne plus faire d'écart et de manger toujours kasher, de faire Shabbat, de respecter Kippour et toutes les fêtes juives...
Et alors - Ô miracle ! - une place se libère juste devant lui !
Alors Simon lève les yeux vers le ciel et dit :
- Cherche pas, mon Dieu, j'ai trouvé !

Education sexuelle

Une jeune fille de six ans demande à sa mère:
- Maman, comment fait-on pour avoir des bébés?
- Hé bien ma chérie, le pénis de papa va dans le vagin de maman.
- Mais maman, pourquoi le pénis de papa est allé dans ta bouche, hier soir?
- Ma chérie, ça c'est pour avoir des bijoux.

mercredi 15 décembre 2010

Le chien cavalier

Puzzle de blonde

Pourquoi est-ce qu'une blonde est folle de joie quand elle a terminé un puzzle en 6 mois ?
Parce que sur la boite c'est marqué "de 2 à 4 ans".

Le dernier mot

Quel est le seul moyen d'avoir le dernier mot avec une femme ?
Il faut répondre: "oui chérie" !

Vélo spécial

Question de PDG

Le PDG d'un grand groupe multinational déambule dans son bureau de 120 m² emmerdé par l'ennui d'une nouvelle journée de glande. Apres avoir consulté ses mails de boules illustres et le cours du CAC40 sur le net, il décide d'appeler son vice-président (plonge dans une partie de tétris en réseau). 
Une fois dans le bureau, il lui dit:
- Ecoutez, j'ai une terrible préoccupation à propos de mon épouse... Je me demande si le fait de faire l'amour avec ma femme est une question de travail, ou est ce que c'est juste une question de plaisir?
Le Vice-président embarrassé, lui répond sans trop se mouiller:
- Franchement, je n'ai aucune idée M. Le Président.
- Vous avez une heure pour me donner la réponse! Ordonne le PDG.
Le Vice-président court voir son Vice-président adjoint (qui lisait l'Equipe tranquillement dans son bureau de 60m²) et lui pose le problème:
- Une question, si notre cher Président se tape sa femme, à ton avis, c'est une affaire de travail ou c'est juste pour le plaisir?
- Alors là, j'en sais rien.
- Vous avez 55 minutes pour me répondre!!
Le Vice-président adjoint va voir son directeur financier (en pause café)...
- Si notre président saute sa chérie, c'est du travail ou du plaisir?
- Financièrement, le coût est nul, je ne peux donc pas répondre...
- T'as 45 minutes...
Celui-ci va voir son chef de département (en réunion PS2), qui à son tour va voir un de ses chefs de projets (le seul qui n'est pas en RTT)...
- Si le vieux baise sa meuf? C'est du taf ou c'est juste pour le fun?
- Putain, j'en sais rien!
- 20 minutes
Le chef de projet va donc voir un de ses responsables techniques qui en dernier recours va demander à l'un de ses prestataires en pleine période de livraison, avec dix cahiers de charge sur la table, trois mois de boulot sur le dos, pleins de docs à rédiger, la messagerie qui fume, le téléphone qui sonne sans arrêt...
- Oh! Le prestataire! Une question!
- Putain, pas maintenant, chuis jusqu'au cou, j'ai pas le temps, j'ai plein de trucs à faire !
- C'est super urgent!! Il faut que tu répondes
- Vas-y! c'est quoi ?
- Si le Big Boss fourre sa pouf, c'est du boulot ou du plaisir?
- Arrêtes, trop facile, c'est du plaisir !
- Attends! Comment tu peux savoir aussi vite?
Le sous-traitant répond indigne:
- Putain!, si jamais c'était du boulot, c'est moi qui serait en train de me la taper !

Parachute à vendre

Baba le chien

Un petit garçon de cinq ans aime beaucoup son petit chien, Baba, un adorable petit caniche très affectueux. A son retour de l'école, un soir, sa mère lui annonce une mauvaise nouvelle :
- Ne pleure pas, mon chéri, surtout ne pleure pas... Voilà : Baba est mort.
Le gamin répond :
- Ah bon !
Puis il va dans sa chambre, sort ses jouets, met de la musique et se penche sous le lit :
- Baba ! Baba ! Viens mon chien !
Sa mère lui dit :
- Mais tu n'as donc pas compris, je te dis qu'il est mort. Il ne reviendra plus.
L'enfant éclate alors en sanglots :
- J'avais compris "Papa" !

mardi 14 décembre 2010

Barbie américaine

Toto et l'instituteur

Toto est assis au premier rang.
L'instituteur demande aux éleves de lui citer des exemples d'excitants.
- Le café répond Jacqueline.
- Très bien lui dit l'instituteur.
- L'alcool répond Roger.
- Très bien lui dit l'instituteur.
- Une femme à poil répond Toto.
L'instituteur, d'une voix sévère,
- Toto tu diras à ton père de passer me voir demain, j'ai deux mots à lui dire.
Le lendemain l'instituteur remarque que Toto est assis au dernier rang. Il l'interpelle :
- Toto as-tu fait la commission à ton père?
- Oui Monsieur l'instituteur.
- Qu'est-ce qu'il t'a dit ?
- Il m'a dit : "si ton instituteur n'est pas excité par une femme à poil, c'est que c'est un pédé. Tiens-toi loin de lui..."

L'homme attaché

Un jour, un chasseur se promène dans la forêt. Tout à coup, il entend crier. Il se dirige alors vers les cris et aperçoit un homme nu, attaché, le ventre contre un arbre. Le chasseur demande à l'homme ce qui s'est passé. Ce dernier répond :
- Trois jeunes ont arrêté ma voiture, m'ont forcé à descendre, m'ont tabassé, m'ont volé mes vêtements, mon portefeuille et mes bijoux, m'ont ligoté à cet arbre et se sont enfuis avec ma voiture ! Le chasseur approche tout doucement derrière l'homme, baisse son pantalon et lui dit :
- Eh bien mon vieux, c'est pas ton jour de chance...

Chameau en voiture

Les ingénieurs et les commerciaux

Cinq ingénieurs et cinq commerciaux se déplacent pour aller à un salon. Chacun des 5 commerciaux va acheter un billet de train. Les ingénieurs n'achètent qu'un seul billet pour tous. Les 5 ingénieurs vont s'enfermer dans les toilettes juste avant que le contrôleur n'arrive. En passant, le contrôleur voit que les toilettes sont occupées. Il frappe à la porte et demande :
- Votre billet, s'il vous plaît!
Les ingénieurs glissent l'unique billet sous la porte. Le contrôleur est satisfait et s'en va. Les commerciaux sont bien sûr extrêmement vexés que les ingénieurs leur aient encore une fois fait la leçon. Pour le retour, les 5 commerciaux achètent UN seul billet. Quant aux ingénieurs, ils n'achètent AUCUN billet. Les 5 commerciaux vont s'enfermer dans les toilettes juste avant que le contrôleur n'arrive. Les ingénieurs passent discrètement à côté, frappent à la porte et demandent :
- Votre billet, s'il vous plaît! et se réfugient dans les toilettes suivantes.

lundi 13 décembre 2010

La voyante et les enfants

Un homme va consulter une voyante.
La voyante:
- Je vois... Je vois... Je vois que vous avez deux enfants.
L'homme:
- Ça, c'est ce que vous croyez ! J'ai trois enfants, madame.
La voyante:
- Ça, c'est ce que VOUS croyez !

Car Wash

L'énarque et un trisomique

Un énarque et un trisomique font un jeu : l'un pose des questions à l'autre et vice-versa. Quand le trisomique ne peut pas répondre, il donne 1 euro et si c'est l'énarque qui ne peut pas répondre, il donne 100 euros, comme ça c'est équitable, parce que lui, il est hyper super intelligent.
Le plus malin commence...
- Qu'est-ce qui a 4 pattes et qui aboie ?
- Aggghhnn... Ve fais pas. Vtiens, voila un euro !
- C'est un chien. Qu'est-ce qui a 4 pattes et qui miaule ?
- Aggghhnn... Ve fais pas. Vtiens, voila un euro !
- C'est un chat. Bon, allez, pose une question, toi aussi.
- Aaaalors... Kvess ki a 4 papattes le maatin eet huit papattes le foir ?
Le gars intelligent réfléchit beaucoup, pendant au moins dix minutes ,il se gratte la tête, mais il ne trouve pas !
- Je ne sais pas... Tiens, voila cent euros. Alors, qu'est ce que c'est?
- Aggghhnn... Ve fais paaas. Vtiens, voila un euro !

vendredi 10 décembre 2010

Jérôme Kerviel

- Dieu dit : Tu ne voleras point. Jérôme Kerviel répondit : Cependant je peux emprunter à long terme.
- Le jour ou kerviel a perdu sa premiere dent de lait, la petite souris a déposé le bilan.
- Jérôme Kerviel peut arnaquer Julien Courbet.
- Kerviel a passé trois semaines en prison. Puis celle-ci a fait faillite.
- Jérôme Kerviel ne joue pas au loto, il joue à la Société Générale.
- Karl Marx était capitaliste avant de confier ses économies à Kerviel pour qu'il les place en bourse.
- Chuck Norris a compté jusqu'à l'infini. J.K a trouvé plus simple: réduire l'infini à zéro!
- Kerviel a perdu 4,9 Milliards en 1 an soit 23 Millions par jour de travail, soit 3,3 Millions par heure travaillée: et vous vous plaignez encore des 35 heures ?
- Kerviel est toujours sous contrat à la société générale... pour bosser à la BNP...

D'autres Jérôme Kerviel sur http://kervielfacts.pestoprod.com

Chuck Norris

- Chuck Norris mesure son pouls sur l'échelle de Richter.
- Chuck Norris connait la dernière décimale de Pi.
- Chuck Norris peut encercler ses ennemis. Tout seul.
- Chuck Norris a déjà compté jusqu'à l'infini. Deux fois.
- Google, c'est le seul endroit où tu peux taper Chuck Norris.
- Certaines personnes portent un pyjama Superman. Superman porte un pyjama Chuck Norris.
- Chuck Norris donne fréquemment du sang à la Croix-Rouge. Mais jamais le sien.
- Chuck Norris ne porte pas de montre. Il décide de l'heure qu'il est.
- Chuck Norris fait pleurer les oignons.
- Dieu a dit: que la lumière soit! et Chuck Norris répondit : On dit s'il vous plait.
- Quand Google ne trouve pas quelque chose, il demande à Chuck Norris.
- Chuck Norris joue à la roulette russe avec un chargeur plein.
- Un jour, au restaurant, Chuck Norris a commandé un steak. Et le steak a obéi.
- Chuck Norris peut te faire passer un sale quart d'heure en 8 minutes.
- Chuck Norris sera déclaré recordman du lancer du poids le jour où le poids retombera.
- A l'école, c'est le professeur qui devait lever la main pour parler a Chuck Norris.
- Chuck Norris va régulièrement voir des matchs du PSG pour ne pas oublier ce qu'est la défaite.

D'autres Chuck Norris sur http://chucknorrisfacts.fr

Prise de risques

Toto et la conjugaison

La professeur:
- Si je dis : j’étais belle c’est à l’imparfait et si je dis : je suis belle qu’est-ce que c’est Toto ?
Toto:
- C’est un mensonge Madame !

Lada antivol

Quel est le nouveau dispositif antivol sur les Lada ?
Ils ont agrandi le logo de la marque sur la calandre.

jeudi 9 décembre 2010

Le steak-frites

Un type au restaurant anglais commande un steak-frites. Le garçon lui amène son plat et repasse peu de temps après :
- Comment avez-vous trouvé votre steak ?
- Tout à fait par hasard, en soulevant une frite !

Chacun son discours


Le cirque du samedi

Une maman dit à son petit garçon :
- Si tu n’es pas sage, tu n’iras pas au cirque avec papa, comme tous les samedis.
- Eh bien tant mieux ! Moi, tu sais, la fumée, toutes ces filles nues, papa qui boit sans arrêt et moi dans mon coin qui mange ma glace, je commence à en avoir marre !

Bush au Paradis

Bush arrive au Paradis devant Saint-Pierre.
- Nom, profession ?
- Bush, ex-président des USA !
- Trop facile ! Il me faut une preuve que vous êtes bien lui ! Vous savez, tant de gens se font passer pour Einstein ou Picasso !
- Qui ça ?
- Ok, tu peux rentrer.

Ascenseur japonais

Comment appelle-ton un ascenseur au Japon ?
En appuyant sur le bouton

Sage ou pas sage

- Ecoute, dit la maman à sa petite fille, si tu es sage, tu iras au ciel, et si tu n’es pas sage, tu iras en enfer.
- Et qu’est-ce que je dois faire pour aller au cirque?

mercredi 8 décembre 2010

Un peu lourd

Gros gain au loto

C’est un homme qui rentre chez lui et dit a sa femme :
- Chérie, prépare tes affaires, je viens de gagner le gros lot au loto.
Et la femme toute excitée:
- Mes affaires d’été ou d’hiver ?
- Toutes tes affaires , tu te casses !

Argent de poche

Une petite fille demande à son père si elle peut aller au cinéma son père lui répond :
- T’as de l’argent ?
- Nan, rétorqua la petite fille.
- Je sais, comment tu pourrais en gagner, tu me tailles une pipe.
La petite fille dit d’accord pendant qu’elle est en train de le faire elle dit :
- Papa ta bite elle a un goût de merde !
- C’est normal ton frère voulait aller au théâtre.

Plus de couche !

Le mauvais chauffeur

C’est une femme qui rentre à la maison et dit à son mari :
- Il faut renvoyer le chauffeur, ça fait deux fois qu’il essaye de me tuer !
- Laisse lui encore une chance. Répond le mari.

Peur dans le forêt

C’est une petite fille qui dit:
- Monsieur Dutroux, j’ai peur comme ça, dans la forêt la nuit
- Faut pas avoir peur! Qu’est-ce que je devrais dire moi? Je vais rentrer tout seul tout à l’heure.

L'argent du vieillard

Un vieillard mourant convoque son médecin, son avocat et le curé de sa paroisse. Il leur donne à chacun cinquante mille euros en leur disant: Vous les enterrerez avec moi en guise de dernier cadeau.
Après l’enterrement, les trois protagonistes se retrouvent.
Le curé avoue :
- Mon église avait besoin d’un nouveau cloché… J’ai gardé vingt mille euros et j’ai mis le reste dans le cercueil.
Le médecin parle à son tour :
- Moi je fais de la recherche, et j’avais besoin de fonds pour faire avancer mes travaux… J’ai gardé trente mille euros et j’ai mis le reste dans le cercueil.
Enfin, l’avocat prend la parole, outragé :
- Comment osez-vous voler ce vieillard à l’heure ou il vous a demandé une ultime faveur ? Moi, pour ma part, j’ai déposé dans le cercueil un chèque de cinquante mille euros!

Roue de secours

Les trois euros

Un mec rentre dans un bar, se met au milieu du comptoir et commande un café. Le garçon le sert et lui demande de lui régler trois euros . Le type sort alors trois pièces de un Euro, en met une en face de lui, et jette les deux autres à droite et à gauche du zinc.
Le barman assez surpris ne bronche pas, prend la pièce en face de lui et va de part et d’autre du comptoir pour récupérer les 2 autres pieces. Le type boit son café et s’en va.
Le lendemain, il revient et recommande un café qu’il repaye au même garçon avec 3 pièces de 1 euro dispersées le long du comptoir. Ce cirque dure pendant 3 jours et énerve de plus en plus le barman, lorsqu’un matin le type paye son café avec un billet de 5 euros. Le garçon esquisse un sourire car il voit arriver l’heure de la revanche : il prend le billet de 5 euros (qui est en face de lui) et prend dans sa poche 2 pièces de 1 euro pour rendre la monnaie qu’il lance à gauche et à droite sur le zinc du comptoir. Le type regarde les 2 pièces de 1 euro qui sont à 5m l’une de l’autre. Il sort alors une pièce de 1 euro de sa poche qu’il pose en face de lui en disant :
- Un autre café !

Travail d’équipe

Le travail d’équipe est essentiel.
En cas d’erreur, ça permet d’accuser quelqu’un d’autre.

La prise du Bretzel

C’est l’histoire d’un catcheur russe, qui est super fort parce qu’il a une prise spéciale, qui s’appelle la prise du Bretzel, il t’attrape, te bloque, te tord dans tous les sens, tu te retrouves la tête en bas, tout tordu, tu sais plus où t’es et hop, t’as perdu le combat.
Un catcheur américain doit rencontrer ce terrible catcheur russe, alors son coach le met en garde :
- Fais gaffe, petit, méfie-toi de la prise du Bretzel !
Si jamais tu te fais prendre et qu’il arrive à te faire la prise du Bretzel, c’est perdu : personne ne s’est jamais sorti de la terrible prise du Bretzel !
Le jour du combat arrive et, dès le premier round, Paf !
Le russe commence à faire la prise du Bretzel à l’américain !
Le coach, croyant le combat perdu, se prend le visage dans les mains, mais quand il relève la tête, il voit le russe planer dans les airs, retomber lourdement sur le ring et l’américain, extenué, parvient à ramper jusque sur le corps du russe, gagnant ainsi le combat.
Plus tard, dans les vestiaires, le coach demande à l’américain :
- Mais comment t’as fait pour te sortir de la terrible prise du Bretzel ?
Alors le catcheur lui explique :
- Ben voilà : d’entrée, il m’a fait la prise du Bretzel, j’ai rien compris, il a commencé à me faire des noeuds de partout, j’avais de plus en plus mal, j’étais la tête en bas, sur le point de m’évanouir… Quand soudain, devant moi, j’ai vu une paire de couilles. Je me suis dit que mordre dedans lui ferait lacher prise, alors j’ai rassemblé mes dernieres forces et…
Ben c’est dingue l’energie qu’on peut avoir quand on mord ses propres couilles !

Avis de recherche

mardi 7 décembre 2010

Augmentation de salaire

Une femme de ménage désire une augmentation de 500 euros.
La Maîtresse de maison agacée par cette requête lui demande:
- Et pourquoi voulez-vous une augmentation?
La femme de ménage :
- Madame pour 3 bonnes raisons ! La première c'est parce que je repasse mieux que Madame.
- Pardon ? Et qui vous dit ça ?
- C'est votre mari qui me dit ça.
- Oh!
- La seconde, c'est que je fais mieux la cuisine que Madame !
- N'importe quoi ! Et qui a dit que vous faisiez mieux la cuisine que moi ?
- Monsieur votre mari chère madame !
- Oh !
- Enfin, la troisième raison, c'est que je fais mieux l'amour que Madame !
La maîtresse de maison, hors d'elle se met à hurler :
- Quoi ?!! Et c'est Monsieur qui vous dit que vous faites mieux l'amour que moi ?
- Non, Madame. C'est le jardinier, Madame !
- Voici vos 500 euros…

Contrôle de police

Un couple rentre d'une soirée lorsque la voiture se fait arrêter par la police.
- Bonjour monsieur. Papier du véhicule s'il vous plait.
- Tenez monsieur l'agent.
- Vous rouliez à 117 km/h dans une zone limitée à 70 !
- Quoi ? C'est pas possible ! Je fais toujours très attention. Je ne rigole pas avec la sécurité !
A ce moment, sa femme prend la parole.
- Tu rigoles ! T'étais au moins à 130 mais t'as freiné quand t'as vu le radar.
L'homme jette un regard furieux à sa femme. Le flic reprend.
- Votre feu arrière est cassé. Je vais vous dresser une contravention qui sera majorée si vous ne présentez pas votre véhicule au commissariat avant 48 heures.
- Mon feu arrière cassé ?! C'est pas possible ! Je vérifie toujours mes feux car c'est trop dangereux de rouler avec des lumières qui ne fonctionnent pas.
Sa femme répond :
- Mais tu racontes vraiment n'importe quoi ! Ca fait deux semaines que je dis que ton feu est cassé et que tu ne fais rien.
Son mari, excédé, fait signe à sa femme de se taire. Le policier rajoute :
- De plus vous n'aviez pas votre ceinture
- Ah non ! La ceinture je l'ai enlevé dès que je vous ai vu. Je pensai que vous alliez me faire sortir du véhicule.
La femme ajoute :
- Ben voyons ! T'as jamais mis ta ceinture. Tu dis que ça abime ton costume. Tu détestes ça !
- Mais tu vas fermer ta grande gueule connasse ! (Le mari est tout rouge)
- (Le policier s'adresse à la femme) Votre mari vous parle souvent comme ça ?
- Uniquement quand il est bourré.

Rampe artisanale

Passagère clandestine

Ca se passe au port de la Rochelle. Une jeune femme regarde un bateau s'éloigner. Elle sanglote !
Un marin passant par là lui demande :
- Pourquoi pleurez-vous mademoiselle ?
- J'ai tellement envie d'aller à New York qu'à chaque fois qu'un bateau part, ça me fait pleurer.
- Faut pas pleurer comme ça. (le marin réfléchit). Mon bateau part ce soir pour New York. Si vous voulez je vous fais monter à bord et je vous cache dans une chaloupe. Tous les soirs je vous apporterai à manger ... en contrepartie il faudra être très gentille avec moi et me faire de petites gâteries.
La jeune femme réfléchie et accepte.
Le soir elle embarque. Pendant 10 jours le marin lui apporte à manger et fait sa petite affaire.
Le onzième jour, le commandant de bord qui se promenait sur le pont entend du bruit dans la chaloupe et découvre la passagère clandestine.
- Mais ?! Que faites-vous ici.
- S'il vous plait ne me dénoncez pas aux autorités américaines. J'ai tellement envie de voir New York.
- Qu'est ce que vous me racontez ! Vous êtes sur le bac de l'ile de ré.

Remède contre les migraines

Un homme chez le médecin :
- Docteur, j'ai des migraines pas possibles.
- A part de l'aspirine, je ne vois pas ce que je peux faire pour vous si ce n'est ce remède : A chaque fois que j'ai mal à la tête, je rentre chez moi et je fais l'amour à ma femme. Ca passe à tous les coups.
Merci docteur.
Deux mois passent. Le patient retourne voir le docteur.
- Docteur, il est génial votre remède contre la migraine. Ca marche vraiment bien.
- Merci. Bon c'est pas très médical mais il n'y a que le résultat qui compte.
- Au passage je tenais à vous dire que vous avez un chouette appartement.

Les arbres

Une femme parfaite

Ma vie n'était que bonheur et douceur.
Cela faisait des années que je vivais heureux avec ma petite amie. Un bonheur tellement parfait que nous avions pris la décision de nous marier et de faire des enfants.
Nos parents respectifs étaient des amours avec nous, nos amis encourageaient notre union.
La vie était un rêve que je partageais avec un ange. Ma petite amie était parfaite. Elle était belle, intelligente, drôle, tendre, attentionnée, douce… la perfection vivante.
La seule zone d'ombre sur ce bonheur était sa petite sœur.
Elle avait 18 ans. Elle était encore plus jolie que ma douce et portait des robes en dentelles moulantes qui mettaient toujours en valeur ses petites fesses et sa poitrine magnifique.
Depuis le jour où je l'avais rencontré, elle prenait plaisir à se pencher devant moi de sorte que j'aperçoive ses sous-vêtements, ou pire encore, un petit bout d'un sein, ou une partie d'entre jambes. Elle me provoquait délibérément, et ne faisait cela qu'à moi. Je devenais fou. Elle provoquait chez moi un émoi troublant et une terrible gêne.
Un soir, elle m'a téléphoné afin que je vienne l'aider à préparer les invitations pour le mariage. A mon arrivée, elle était seule, habillée dans un peignoir de soie assez transparent.
Je suis rentré, elle s'est approchée de moi, m'a pris doucement la main et l'a posé sur son cœur en me chuchotant à l'oreille :
- Je sais que tu vas te marier avec ma sœur, mais j'aimerais vraiment assouvir mon fantasme… je n'arrive plus à surmonter mes pulsions…j'aimerais aller au bout de mon désir et te faire l'amour tendrement avant la célébration de vos noces… Je monte dans ma chambre, je t'attends, déshabille toi et vient me prendre…
Mon cœur battait à la chamade. J'étais terriblement choqué mais aussi terriblement excité. Ma respiration était rapide et j'étais au bord du malaise.
Elle est alors montée dans les escalier. Elle semblait voler, la soie laissait entrevoir son corps à demi nue, mes mains tremblaient et mes tempes raisonnaient.
Arrivée à l'étage, elle a retiré sa petite culotte brodée et l'a délicatement lancée à mes pieds en me souriant. Je suis resté figé, glacé, sans un mot pendant de longues secondes. J'étais comme pétrifié d'excitation.
Et là, je me suis décidé. J'ai ouvert la porte d'entrée, couru vers ma voiture.
Mes futurs beaux-parents étaient là, dans le jardin. De chaudes larmes coulaient sur leurs joues. Mon beau père m'a pris dans ses bras et m'a dit :
- Il s'agissait d'un test. Ma femme et moi sommes fiers et heureux d'avoir un futur beau-fils comme vous. Vous êtes un homme parfait. Nous ne pouvions espérer un meilleur mari pour notre fille chérie. Nous vous souhaitons officiellement la bienvenue dans notre famille.
Moralité : Il faut toujours ranger ses préservatifs dans la boite à gants de sa voiture.

Le camionneur et les trois loubards

Un camionneur rentre chez un routier pour boire un café.
Trois loubards sont au bar. Ils se lèvent et se dirigent vers le camionneur.
L'un des voyous prend sa clope et l'éteint dans le café du routier.
Celui-ci, ne voulant pas d'histoire il se lève et essaye de sortir mais un des loubards lui fait un croche-pied et il tombe.
Eclat de rire général.
Le troisième loulou s'approche et lui renverse sa bière sur la tête.
Finalement le routier sort.
Un des loubards dit au patron :
- Quel naze ce type. Il sait pas éteindre les clopes. Il ne sait pas marcher et en plus il ne sait pas boire.
Le patron jette un coup d'oeil par la fenêtre et ajoute :
- En plus, il sait pas conduire. Il vient d'écraser vos trois motos avec son camion !

Volant à droite

lundi 6 décembre 2010

Le dentiste

Un homme se rend chez le dentiste pour se faire arracher une dent :
- Docteur, combien ça va me coûter ?
- 150 euros.
- 150 euros ! Pour dix minutes de travail même pas !
- Si vous le souhaitez, je peux aller très lentement.

La jeune fille paniquée

Une jeune fille paniquée dégringole les escaliers en hurlant et déboule dans la cuisine où sa mère prépare le repas.
- Maman maman ! faut appeler les pompiers, je saigne !
Sa mère regarde et voit que sa fille a ses règles pour la première fois. Elle regarde sa fille et lui dit les yeux plein de tendresse :
- Ce n'est rien ma chérie. Je fini de préparer le repas et je monte t'expliquer ce qu'il t'arrive ma puce.
Malgré ces paroles réconfortantes, la gamine va voir son petit frère en pleurant et lui dit :
- Je perds du sang et maman elle dit que c'est pas grave.
- Et tu saignes d'où ?
La fille soulève sa jupe et lui montre. Le frère s'exclame
- Oh la la ! C'est méga grave ! Tu t'es coupé les couilles !

Une prostituée très ouverte

Une prostituée aborde un homme.
- Bonjour beau gosse. Si tu me donnes cent euros, je ferais ce que tu voudras.
- Tout ce que je voudrais ?
- Oui mon lapin.
- D'accord. Vous allez me suivre. Vous allez repeindre mon appartement.

Une petite vague

La paire de seins et le train électrique

Quelle est la différence entre une paire de seins et un train électrique ?
Aucune ! Les deux sont pour les enfants mais c'est papa qui joue avec.

Planning d'enfer

Un type a un accident de la route et a la désagréable surprise de se réveiller en enfer.
Un petit démon mineur arrive vers lui et lui demande :
- Bonjour machin ! Qu'as-tu à faire la gueule ?
- Et bien disons que d'abord je suis mort, et en plus, je me retrouve en enfer.
Ca fait deux bonnes raisons de ne pas être hyper content !
- Mouais, tu sais ici, ce n'est pas si mal... tu bois ?
- Evidement, et pas seulement avant de prendre la route !
- Alors tu vas apprécier le lundi car pendant toute la journée on boit du vin, de la gnolle, du rhum, de la bière, du whisky, puis on dégueule et on continue à picoler sans avoir peur de la cirrhose … on est déjà décédé !!
- Ouahouu génial !
- Tu fumes ?
- Bien évidemment.
- Alors tu vas te régaler le mardi car toute la journée nous fumons des clopes, des pipes, de bons cigares sans craindre un cancer ... on est déjà décédé !
- Ouahouu génial ce début de semaine.
- Tu manges ?
- Comme un goret !
- Alors tu vas t'éclater le mercredi car toute la journée on bouffe de la viande, des plats en sauce, des desserts sans peur du cholestérol ... on est déjà décédé !
- Excellent, de mieux en mieux.
- Tu consommes de la drogue ?
- Régulièrement.
- Alors le jeudi ça va être le bonheur pour toi. Ici, le jeudi c'est herbe, poudre, pilules, seringues à volonté. On se drogue comme des dingues sans craindre l'overdose... on est déjà décédé !
- Punaise, je ne pensais pas que c'était aussi génial l'enfer...
- T'es homosexuel ?
- Non...
- Merde ! Tu vas détester le vendredi !

Le cactus

Faire crier une femme

Pendant l'amour, comment faire crier une femme au moins deux fois ?
La première fois vous la sodomisez, et la seconde vous vous essuyez sur les rideaux !

Le vampire gay

C'est une nuit de pleine lune. Un étudiant rentre d'une soirée. Soudain il croise un vampire qui lui dit :
- Ce soir, je suis de bonne humeur. Tu as le choix : soit je te saigne, sois je t'enfile.
L'étudiant, terrorisé, se laisse pénétrer. Le vampire en pleine besogne ajoute :
- Tu pourrais y mettre un peu du tient non ?
- Mais ?! Je ne suis pas gay
- Et tu crois peut être que je suis un vampire ?

Surcharge

vendredi 3 décembre 2010

La femme mourante

Une femme est allongée sur un lit d'hôpital, au bord de la mort.
Son mari est à ses côtés, les larmes aux yeux, la main posée sur la main de sa femme.
La femme est très faible mais essaie de dire un mot :
- Mon amour…
Le mari met un doigt sur sa bouche :
- Non… Garde tes forces. Ne dit rien.
La pauvre femme insiste d'une voix faible et chevrotante :
- Mon amour… Je dois te parler. Je dois te dire quelque chose...
Le mari en pleur :
- Ne m'avoue rien.... Tout va bien.
La pauvre femme:
- Je dois partir en paix... je dois t'avouer … je dois t'avouer que je t'ai… trompé
Le mari lui sert alors tendrement la main avec affection :
- Ne te soucie pas de ça. Je le savais ma chérie… Sinon, pour quelle raison t'aurais-je empoisonnée ?

La gendarmerie veille

La belle-mère suspicieuse

Une belle-mère suspicieuse décide de tester l'amour et le respect de ses trois gendres.
Elle met au point un stratagème.
Le premier week-end, en se baladant au bord d'un lac avec son premier gendre, elle fait mine de glisser involontairement dans l'eau et commence à faire semblant de se noyer.
Le gendre plonge alors immédiatement et la sort de l'eau.
Le lundi matin, devant sa maison, le premier gendre trouve une belle voiture neuve, une petite Clio avec un mot sur le pare brise:
- Je te remercie vivement et t'embrasse très fort. De la part de Belle Maman qui t'aime.
Le week-end suivant, elle tente le même stratagème avec le deuxième gendre, qui lui aussi plonge et la sort de l'eau.
Le lundi matin, lui aussi trouve une belle voiture neuve, une petite Clio avec un mot sur le pare brise:
- Je te remercie vivement et t'embrasse très fort. De la part de Belle Maman qui t'aime.
Même stratagème avec le troisième, elle fait mine de glisser involontairement dans l'eau et commence à faire semblant de se noyer.
Le gendre ramasse des pavés, les lance sur sa belle mère et la regarde se débattre dans l'eau.
Le lundi matin, il trouve une Porsche toute neuve devant son garage avec un petit mot :
- Je te remercie vivement et t'embrasse très fort. De la part de ton beau frère qui t'aime.

Le prêtre et la petite fille

Ca se passe dans une église un dimanche vers 12h30.
La messe est terminée, le prêtre se dirige vers la sortie de l'église, et en sortant, il aperçoit au milieu des chaises vides, une petite fille âgée d'environ six ans en train de pleurer.
Il s'approche et lui dit :
- Mais qu'as-tu ma petite fille ?
La petite pleure à chaudes larmes…
- Mais qu'est ce qui t'arrive ?
La petite lui répond en sanglotant :
- Mon papa, c'est un putain de sa mère !
Le prêtre outré :
- Non ! Tu ne peux pas dire ça, ce n'est pas bien ! Il ne faut pas dire des choses comme ça, surtout dans la maison du seigneur !
La petite pleurant de plus belle :
- Siiiii mon papa c'est un putain de sa mère !
Le prêtre :
- Alors explique moi ce qui se passe.
La petite :
- Mon papa il m'a dit de venir le voir et de s'approcher de lui !
- Oui et alors, moi aussi je me rapproche de toi et je ne suis pas un putain de ma mère !
- Oui mais lui il m'a fait asseoir sur ses genoux….
- Oui mais regarde… je te fais asseoir sur mes genoux et je ne suis pas un putain de ma mère !
- Mais mon papa il m'a caressé la jambe …
- D'accord, mais tu vois je te caresse la jambe et je ne suis pas un putain de ma mère !
- Oui mais papa il m'a soulevé la jupe !
- Je te soulève la jupe et je ne suis pas un putain de ma mère !
- Mais ensuite il m'a enlevé ma culotte !
- Tu vois, j'enlève ta culotte et pourtant je ne suis pas un putain de ma mère !
- Après, papa il a commencé à mettre son sexe dans mon petit minou…
Le prêtre se lève, penche la petite et commence à introduire son sexe :
- Je fais comme ton papa mais je ne suis pourtant pas un putain de ma mère !
Alors que le va-et-vient se poursuit :
- Mais mon papa il a finit par prendre son pied !
Le prêtre jouit et dit :
- Je viens de jouir en toi mais je ne suis pas un putain de ma mère !
- Oui mais mon papa il a le sida !
- Ohhh le putain de sa mère !!

Il pleut !

Le lifting

C'est une jeune femme qui, soucieuse de son paraitre, décide de se faire un lifting pour ses 44 ans.
Elle sort de l'hôpital et avise un jardinier en train de travailler.
Elle ne résiste pas au plaisir de lui demander :
- A votre avis quel age j'ai ?
Le jardinier lève le nez et dit :
- Bah .. vous avez 35 ans.
Et la jeune coquette répond tout contente :
- et ben non j'ai 44 ans !
Ensuite elle décide d'aller au Mac Do et ne résiste pas au plaisir de demander au serveur :
- A votre avis, quel age j'ai ?
Le serveur répond :
- Hmmm .. 29 ans
Toute contente, elle répond :
- Et bien j'ai 44 ans !
Elle prend ensuite le bus qui est désert à part un petit vieux.
Là encore elle se dirige vers le grand père et lui demande :
- A votre avis, monsieur, quel age j'ai ?
Le petit vieux lève les yeux et dit :
- Excusez mais je n'y vois plus très bien, je ne saurais vous dire. Par contre j'ai une méthode infaillible pour deviner l'age des gens. Mais pour cela il faut que je mette la main dan leur culotte
La fille regarde à droite, à gauche, et comme il n'y a personne dans le bus, elle accèpte.
Le petit vieux met sa main dans la culotte de la dame. Cela dure 10 minutes.
Il finit par dire :
- Et bien .. vous avez 44 ans.
La jeune femme, sidérée, demande :
- Mais comment avez-vous fait ?
Le petit vieux répond :
- J'étais derrière vous au Mac Do !

Les moutons

Un couple à la maternité

Un homme arrive en trombe à la maternité dans laquelle sa femme vient d'accoucher il y a quelques minutes.
Il entre dans la salle de naissances, se penche au dessus du berceau et constate avec surprise que son fils est noir.
Perplexe, il soulève le drap, et s'aperçoit que les bras de l'enfant sont blancs… Puis, la sage-femme tend l'enfant à la maman.
Sur le ventre de la mère, le mari remarque que les jambes du bébé sont rouges et les pieds sont jaunes.
Le mari s'approche de la femme, lui prend la main, et sa femme lui dit :
- Je suis désolée, je ne comprends pas mon amour. Je suis très ennuyée…
Là vraiment je ne comprends vraiment pas et les docteurs non plus !
Le mari réfléchit un peu et puis :
- Ca y est …je sais. Tu te souviens à Ibiza il y a 9 mois ? Tu te souviens cette partouze sur la plage ?
Il y avait des indiens, des asiatiques, des africains, ça doit expliquer cela !
La femme se met soudain à pleurer :
- Oh mon amour, j'espère qu'il ne va pas aboyer !

Les singes s'amusent

Plantations de légumes

Un vieil émigré arabe habite depuis plus de 50 années dans la banlieue de San Francisco, dans une petite maison avec un petit jardin. Son rêve serait d'y planter des légumes, mais ce pauvre homme est vieux, seul et trop seul faible pour cela. Il décide alors d'écrire un e-mail à son fils qui étudie en Europe afin de lui parler de son souci.
- Mon cher fils, le coeur de ton pauvre père est triste car je n'ai pas la force de retourner la terre de mon jardin pour y planter des légumes. Je suis certain que si tu étais auprès de moi, tu pourrais m'aider dans cette tache bien trop difficile pour un vieil homme comme moi. Bien à toi. Qu'Allah soit avec toi et nous protège. Ton père qui t'aime.
Le lendemain matin, le vieux reçoit une réponse de son fils :
- Cher père. J'ai bu reçu ton message, mais je t'en supplie, ne touche pas au jardin, j'y ai enterré la chose que tu sais. Bien à toi. Ton fils qui t'aime.
A 6 heures du matin, le surlendemain, un corps de L'US Army, une unité spéciale des Marines, le FBI, la CIA et la moitié des forces de police de San Francisco débarquent chez le vieux. Centimètre par centimètre, les brigades fouillent le jardin et repartent dix heures plus tard, déçus, n'ayant rien trouvé.
Le vieux reçoit alors un dernier e-mail de son fils :
- Mon père. Aujourd'hui mon coeur est léger car je suis certain que ton jardin a été retourné et que tu pourras aisément y planter tous les légumes que tu souhaites. Je ne pouvais pas faire mieux. Bien à toi. Ton fils qui t'aime.

jeudi 2 décembre 2010

La boulette de trop

video

La perte du chat

Un mari qui hait le chat de sa femme décide de l'emmener en voiture à 20km de là.
Il l'abandonne et retourne à la maison, à son arrivée le chat l'attend sur le pas de la porte.
Nerveux il reprend le chat et l'emmène à 40 km de là puis l'abandonne de nouveau,
à son arrivée à la maison le chat l'attend sur le pas de la porte.
Furieux il reprend le chat et fait 10 km par la droite, puis 25 par la gauche, 30 km vers le Nord, et 25 km vers le Sud.
Il abandonne le chat et repart.
Au bout d'un moment il appelle sa femme avec le portable :
- Chérie, juste une question, le chat est-il là?
- Oui il vient d'arriver pourquoi ?
- Passe moi ce connard au téléphone, je suis perdu.

Clavier de fumeur

Soirées au bar

Deux copains discutent :
- Je n'en peux plus ! Ma femme passe toutes ses soirées à courir les bars de cette ville.
- Elle est devenue alcoolique ?
- Non. Elle me cherche.

Une blonde chez le médecin

Une blonde sort du bureau du docteur mais a oublié ce que le médecin venait de lui dire.
Elle y retourne :
- Docteur, c'est quoi ce que vous m'avez-vous dit ? Scorpion ou sagittaire ?
- Cancer, madame... je vous ai dit cancer...

Le raciste au bar

Monsieur Levy sort de son magasin de confection du sentier et se rend dans le bar situé en face.
Il s'approche du comptoir et s'adresse à un nouveau barman, qui est africain :
- Sers-moi un whisky, sale nègre !
Le barman, gardant son calme lui répond:
- Ce n'est pas gentil Monsieur de me parler ainsi. Comment réagiriez-vous si je vous parlais de cette façon ?
Levy lui répond:
- On n'a qu'à essayer, je vais derrière le bar et toi tu fais le client !
L'africain s'approche du comptoir :
- Sers-moi un whisky sale juif !
Levy lui sourit et répond:
- Je suis désolé mais ici, on ne sert pas les nègres !

Congélateur

Accident de voiture

C'est l'histoire d'un curé et d'un rabbin qui ont un accident de voiture. Leurs deux véhicules sont complètement broyés mais miraculeusement les deux hommes sont indemnes.
Les deux sortent avec difficulté de leur voiture et viennent se retrouver au bord de la route.
Alors que les deux hommes se saluent poliment, le rabbin voit une petite croix en bois sur le veston du curé. Il lui dit :
- Vous êtes prêtre ? Enchanté, je suis rabbin. On a eu de la chance car nos voitures sont détruites et nous avons visiblement été épargné. Un miracle !
Je vois en cela un signe du seigneur. Il nous a certainement sauvé pour nous réunir, afin que l'on sympathise, devenions des proches et que nous répandions ensemble un message de rapprochement et d'amour entre nos deux confessions.
- Ce sont de sages paroles cher rabin. Je pense aussi que le tout puissant nous a réuni et que ce miracle est un signe.
- Oui cher prêtre, c'est un vrai miracle, regardez. Il ne reste plus rien de ma voiture mais j'avais ramené une excellente bouteille d'alcool de Jérusalem et elle aussi n'a pas subi de dommage. Dieu nous a réuni et a certainement souhaité que nous partagions cette bouteille pour marquer notre amitié et fêtions notre bonne fortune.
Le Rabbin enlève le bouchon et tend la bouteille au prêtre. Le prêtre saisit la bouteille à deux mains et boit quelques grosses rasades afin de marquer l'évènement, puis rend le litron au rabbin. Le rabbin se saisit de la bouteille, remet le bouchon et la retend au prêtre sans en boire une goutte.
Le prêtre demande alors :
- Et vous ? Vous ne buvez pas ?
Le rabbin répond en souriant:
- Finalement je ne bois pas... Je crois que la police va arriver, je préfère attendre.

Questions de fillette

Une fillette de sept ans demande à sa maman :
- Maman, comment on fait les bébés ?
- Ah… Ma puce, pour avoir des bébés, le pénis de papa doit entrer dans le vagin de maman.
- Ah bon maman ? Alors pourquoi le pénis de papa est entré dans ta bouche la nuit dernière ?
- Ah… Ma puce, ça c'est pour avoir des cadeaux !

Le match

Fin de soirée

En fin de soirée, un jeune homme ramène sa petite amie chez elle, dans un quartier assez huppé.
Il s'arrête devant chez elle, lui ouvre la portière, lui tend la main pour la faire délicatement descendre, puis la raccompagne avec galanterie devant la porte de sa maison.
Devant la porte d'entrée, sans un bruit, il l'embrasse tendrement.
Puis, pris par l'excitation, il se penche vers elle en souriant, une main accolée au mur, et il lui dit :
- Mon amour, j'aimerais que tu me suces.
Scandalisée, elle répond en chuchotant :
- Mais t'es malade, Mes parents pourraient nous apercevoir !
- Mais non ! Il est très tard ! Qui pourrait nous voir à cette heure ?
- Non… J'ai dit non ! T'imagines si on se fait surprendre ? Je te rappelle que je suis la fille du Maire… arrêtes de déconner… c'est non !
- Mais y'a personne, tout le monde dort !
- NON ! N-O-N t'as compris ? C'est trop risqué !...
- Allez mon coeur ! Je t'en supplie, je t'aime tellement…
- Mais moi aussi je t'aime, mais ici ce n'est pas possible !
- Je t'en suppliiieeee ...
- Donnes moi alors une raison vraiment valable pour que je prenne ce risque.
Le jeune homme commence alors une longue plaidoirie passionnée sur les besoins, les pulsions des hommes, en insistant aussi sur la place des relations physiques dans l'harmonie d'un couple….
Soudain, la lumière du vestibule s'allume, la porte s'ouvre, la grande soeur de la jeune fille apparaît en petite tenue, les cheveux ébouriffés, les yeux mi-clos, et leur dit d'une voix endormie :
- Ma puce, Papa m'a chargé de te dire que soit tu lui fais sa pipe immédiatement, soit c'est moi qui le suce. En cas de problème, maman est aussi d'accord pour descendre elle-même et la lui faire. Mais par pitié, dit-lui d'enlever sa main de l'interphone...

La chèvre

Un type entre dans la chambre conjugale, une chèvre dans les bras.
Sa femme est allongée sur le lit et en train de lire un livre.
L'homme dit :
- Tu vois chérie, ça, c'est la grosse vache que je baise quand t'as la migraine.
La femme répond :
- Si t'étais moins con, tu saurais que ce n'est pas une vache mais une chèvre.
L'homme sourit :
- Si t'étais moins conne, tu saurais que ce n'est pas à toi que je parlais conasse !

mercredi 1 décembre 2010

Interdit aux mouettes

Se faire vomir

Quand vous avez trop bu et que vous êtes bourré, que faut il faire pour se faire vomir ?
Il faut mettre un doigt dans le fond de la gorge et un autre dans le trou du cul.
Et si ça ne fonctionne pas, vous inversez.

L'homme malade

Un homme très malade reçoit la visite du médecin dans sa chambre d'hôpital.
Celui-ci l'ausculte et déclare :
- Je suis désolé mais je crains que vous n'en ayez plus pour longtemps. Souhaitez-vous que je fasse venir quelqu'un ?
- Oui … un autre médecin.

La jolie fille

Un type aborde une jolie fille dans la rue :
- Salut chérie. Si on allait à l'hôtel tirer un coup.
- Non mais ça va pas ! Je ne suis pas une pute !
- Qui a parlé d'argent ?

Le travail

Les deux échecs

Un type explique à un autre :
- Deux fois ! Deux fois je me suis marié ! Deux échecs ! La première s'est cassée, la seconde est restée.

Lettre au Père Noel

 Une petite gamine adorable écrit au Père Noël :
Cher Papa Noël, je suis orpheline et n'ai jamais de cadeaux. S'il te plaît, j'aimerais que tu m'envoies 200 euros afin que je sois la plus heureuse des petites filles.
Le facteur, très ému par la lettre de la petite, décide d'organiser une collecte auprès des commerçants du village et de ses collègues postiers. Après une semaine, le postier ne parvient à récolter que 100 euros. Il met la somme dans une belle enveloppe et l'envoie à la fillette.
Trois jours plus tard, il reçoit une nouvelle lettre :
Cher Papa Noël, je voulais te remercier pour l'argent que tu m'as envoyé... mais ces putains de postiers m'en ont volé la moitié !

Perte de mémoire

La femme à son mari :
- Alors ??...Que t'as conseillé le médecin, lorsque tu lui as expliqué qu'il t'arrivait de perdre la mémoire ?
- Il m'a demandé de payer d'avance!

Les 800 euros

Un homme entre dans la douche au moment précis où sa femme en sort lorsque la sonnerie retentit à la porte de leur maison. Après une brève discussion pour savoir lequel des deux va aller répondre la femme s'enroule dans une serviette de toilette descend les escaliers en courant et ouvre la porte d'entrée C'est Cyril un voisin Avant qu'elle ait pu dire un mot il lui lance :
-  Je te donne 800 euros immédiatement si tu laisses tomber la serviette qui te couvre.
Un peu étonnée elle attend quelques secondes puis desserre la serviette et se retrouve nue devant Cyril.
Il la regarde puis lui tend 800 Euros.
Un peu éberluée par cet épisode mais contente de la petite fortune qu'elle vient de faire en à peine 10 secondes elle remonte dans la salle de bain.
Son mari encore sous la douche lui demande :
- C'était qui ?
- Cyril le voisin, répond-elle
Le mari :
- Super, t'a-il rendu les 800 Euros qu'il me doit ?

Le professeur et le génie

Pendant un cours d'archéologie à l'université, un éminent professeur présente à ses élèves une très vieille lampe à huile découverte en Asie Mineure. Au moment où il saisit la lampe, un génie en sort et d'une voix grave et assurée il dit :
- Professeur, je t'apparais ici et maintenant pour te récompenser de ton comportement désintéressé et exemplaire. Je vais t'accorder un voeu parmi trois propositions. Tu choisiras sans pouvoir revenir en arrière, et ensuite je disparaîtrais à jamais. Les trois souhaits que je te propose sont : une richesse infinie, une sagesse infinie, ou une beauté infinie.
Le génie laisse au professeur quelques secondes pour réfléchir puis il lui demande :
- Voilà, je t'écoute, quel est ton choix?
Sûr de lui et sans l'ombre d'une hésitation, le professeur répond :
- Je choisis l'infinie sagesse
- Eh bien c'est fait! répond le génie en s'évanouissant dans un nuage de fumée et de lumière.
Toutes les têtes des étudiants de l'amphi se tournent vers le professeur. Les élèves sont médusés. Ils attendent que leur prof dont le visage apparaît auréolé d'un halo de lumière leur parle.
- Professeur, dites quelque chose, lance quelqu'un.
Et le professeur répond :
- J'aurais du choisir l'argent.